Après le rose, Trioplast lance ses films d’enrubannage jaunes et bleus

00h00 - 29 avril 2018 - par C.S
Après le rose, Trioplast lance ses films d’enrubannage jaunes et bleus
Après les roundballers roses, en voici en jaune et bleu. Toujours pour la bonne cause.

Deux ans après avoir lancé ses films d’enrubannage de couleur rose, Trioplast, spécialiste de l’emballage plastique agricole, se met au jaune et au bleu. L’initiative reste toujours la même : soutenir la lutte contre le cancer.

Des champs colorés, voilà le défi lancé par l’entreprise pouancéenne Trioplast. Depuis quelques jours, le spécialiste des matériaux d’emballage a lancé une nouvelle gamme de films d’enrubannage qui servent à couvrir les bottes de foin. Et ces derniers devront a priori se faire remarquer puisqu’ils sont de couleur jaune et bleu. «Nous lançons aujourd’hui la couleur bleue pour soutenir le cancer de la prostate et la couleur jaune pour sensibiliser au cancer de l’enfant», précise Lyna Ould-Amer, la responsable marketing de l’entreprise.

Un partenariat avec la fondation ARC

Outre le fait «d’égayer» le paysage de nos campagnes, ces films multicolores ont donc un véritable but de solidarité. Pour chaque bobine achetée, deux euros sont reversés aux partenaires de l’opération, à savoir la fondation ARC, pour la recherche contre le cancer. Sur le prix de vente, Trioplast et le distributeur reversent un euro chacun.

Déjà 470 000 euros de collecté

Jusqu’à aujourd’hui, les films roses, lancés en 2016, ont permis de récolter un montant total de 470 000 euros de dons en soutien à la recherche contre le cancer du sein dans le monde. Rien que grâce à ses ventes en France (qui représentent un tiers de la production de l’entreprise pouancéenne), Trioplast a récolté 22 000 euros. «Cela représente 200 tonnes de films d’enrubannage, soit 11 000 bobines», précise Lyna Ould-Amer

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
0 commentaires

Envoyer un commentaire