Complexe du Pressoiras à Château-Gontier : c’est parti pour 16 mois de chantier !

06h00 - 27 avril 2018 - par M.A
Complexe du Pressoiras à Château-Gontier :  c’est parti pour 16 mois de chantier !
En grisé, les salles actuelles qui seront toutes rénovées, après la construction de deux nouvelles salles et d'un hall. - © Cabinet Didier Le Borgne et associés/Service Communication du Pays de Château-Gontier

La modernisation des équipements sportifs est en marche sur le Pays de Château-Gontier. à Bazouges, les engins de chantier ont littéralement pris possession des abords de la salle du Pressoiras pour son extension et sa réhabilitation. Quinze à seize mois de chantier seront nécessaires mais n’impacteront pas les utilisateurs de ce complexe dont le taux d’occupation dépasse les 80%.

Après la première extension dans les années 80, avec la création de la salle de tennis de table, puis la deuxième au début des années 2000 avec le gymnase, c’est une troisième phase d’agrandissement qui vient de débuter au complexe du Pressoiras.

Une grue
à partir de janvier

Depuis quelques jours, les engins de chantier ont pris possession de la piste située juste derrière qu’ils décapent avant l’installation des baraquements et le démarrage du gros œuvre. « C’est ici que sera construite la salle multisports de 1056 m2 principalement dédiée au handball et au basket avec une capacité d’accueil de 800 places assises », détaille Vincent Saulnier, vice-président du Pays de Château-Gontier, en charge des sports.
Cette première phase d’extension comprendra également la création de la salle spécialisée de gymnastique de 1071 m2, homologuable pour accueillir des compétitions régionales, avec des fosses d’entraînement.
Un hall d’accueil, un club house et des bureaux mutualisés pour les clubs verront aussi le jour dans les prochains mois. « à partir du mois de janvier, une grue sera nécessaire pour l’élévation de cette extension. »

 

Plus d'informations dans notre édition du 27 avril.

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
0 commentaires

Envoyer un commentaire