Angrie : les courses automobiles sur terre repoussées à cause du règlement drastique

00h00 - 22 avril 2018 - par C.S
Angrie : les courses automobiles sur terre repoussées à cause du règlement drastique
Ces vénérables “dodoches” resteront au paddock. Courses sur terre reportées.

Déception pour ne pas dire plus chez les organisateurs du club Caraba (club auto rodéo Anjou Bretagne Atlantique). Alors qu'ils devaient organiser leurs courses de poursuites sur terre ce 22 avril à Angrie, les règles drastiques de la fédération automobiles les ont obligé à reporter l'évènement.

28 ans que l’association propose un très beau plateau de pilotes sur le terrain de l’Arche. Elle n’a pas cessé d’en améliorer les conditions de sécurité, pour les pilotes comme pour les spectateurs. Chaque année, elle redoute de nouvelles contraintes. Jusqu’alors elle avait réussi à y faire face et à assurer le spectacle. Cette année, c’était sans compter sur les exigences de la Fédération française de sport automobile.

Après avoir délivrer leur dossier, à Paris, le 1er février, la Fédération française a émis un avis défavorable en énumérant pas moins de onze points de désaccord. Si l’association a depuis répondu en grande partie aux objections, en produisant des éléments complémentaires, il reste un point que l’association n’a pas résolu. Celui qui tient à l’équipement vestimentaire des pilotes.

Les mêmes exigences qu’une course de F1

«Pour faire simple, explique Alain Robert celui qui a crée la manifestation, on exige des pilotes le même équipement que celui des pilotes de formule 1. Nous, nos véhicules ne dépassent pas 180 chevaux, alors que les formules 1 atteignent 400 chevaux. Et cet équipement coûte entre 800 et 1000 euros par pilote. La plupart n’ont pas les moyens.»

La décision a donc été prise de reporter les courses. Avec l’espoir d’un assouplissement des règles pour ce type de courses.

0 commentaires

Envoyer un commentaire


NULL