Les Serres renazéennes travaillent «en intelligence avec la terre»

14h00 - 25 avril 2018 - par C.T
Les Serres renazéennes travaillent «en intelligence avec la terre»
Brice Marsollier (2e en partant de la gauche) et une partie de son équipe.

Il y a dix ans Brice Marsollier s’installait aux Serres renazéennes. Depuis, il n’a eu de cesse d’y développer une culture respectueuse.

«Nous voulions marquer le coup», explique Brice Marsollier qui a repris les Serres renazéennes il y a dix ans. Il succédait au Gaec des frères Lizé, de leurs femmes et leur salarié.
Brice Marsollier et son équipe exploitent 6 hectares de terres, dont un est couvert par des serres. Surtout, il travaille, avec son équipe de cinq équivalents temps plein, ses cultures «en intelligence avec la terre.»

Observation, insectes, produits naturels, ruches...

«Nous n’utilisons aucun traitement nocif, que des engrais homologués bio et encore, quand cela est vraiment nécessaire.»
Lui et son équipe privilégient «les produits naturels comme l’ail répulsif, ou des produits alternatifs comme le purin ou encore les insectes auxiliaires.»
Le maraîcher fait bien attention à ne pas éliminer tous les insectes dits parasites. «Il faut toujours en garder pour que les insectes auxiliaires puissent se nourrir et se développer.» Enfin, quelques ruches ont été installées. «Quand il y a moins de pollinisation, elles permettent de pallier. » Toutes ces techniques « forment un ensemble dont les gens n’ont pas forcément conscience et un gros travail d’observation pour gérer et comprendre différents paramètres.»

L’équipe cultive une soixantaine de sortes de légumes. En fleurs, «on ne peut pas faire le calcul tant il y en a.»

Portes ouvertes samedi 28 et dimanche 29 avril

Afin de faire découvrir leur métier et leur façon de cultiver, des portes ouvertes sont organisées samedi 28 avril de 9 h à 19 h et dimanche 29 avril, de 10 h à 18 h.

Au programme du samedi, des ateliers de plantations à 11 h et 16 h pour les enfants qui repartiront avec ce qu’ils ont planté des fleurs ou légumes au choix (2 €). Il y aura aussi un spectacle Je vous l’ai pas déjà dit à 11 h 30 et 15 h 30 de Manu Grimo, un conteur (gratuit).

Au programme du dimanche  : des visites des serres à 11 h et 16 h 30, marché de producteurs de locaux (œufs, volailles, bière, safran, bœuf, porc, fromages, canard (foie gras), jus de pommes, cidre.... Des animations pour enfants sont prévues grâce à l’association des parents d’élèves de l’école Saint-Joseph (maquillage, pêche aux canards...).

Enfin, des jeux en bois seront à découvrir grâce à un passionné.

Pour la première fois, un repas fermier est organisé

L’une des nouveautés de cette édition, est l’organisation le dimanche midi d’un repas fermier avec les produits du marché des producteurs. «Nous voulons montrer qu’on peut proposer de bonnes tables avec ce que des producteurs locaux offrent autour de chez nous.» Au menu, pour 17 € : kir breton et toast, gâteau de magret fumé à l’entrammes, poulet à la bière et ses légumes, assortiments de fromages et salade et enfin tartelette aux pommes. Repas sous barnum. Le nombre de places est limité. Réservation au 02 43 06 41 14.

0 commentaires

Envoyer un commentaire