Montreuil-sur-Maine : colère et rébellion contre le ramassage des poubelles

12h00 - 17 avril 2018 - par C.S
Montreuil-sur-Maine : colère et rébellion contre le ramassage des poubelles
Les riverains du chemin de la grotte à Montreuil-sur-Maine ont décidé de mener des actions.

A Montreuil-sur-Maine, les riverains du chemin de la Grotte, au bord de la Mayenne sont en colère. Ils ont appris, fin mars, que le camion qui ramasse leurs ordures ménagères ne passera plus devant chez eux.

Ces riverains auront bientôt désormais l’obligation d’aller emmener leurs déchets tout au bout de la rue, dans un container collectif. «Pour nous, cela représente très exactement 320 mètres à faire deux fois, à chaque sortie», expliquent Serge et Muriel Ménard, qui habitent à l’autre bout de la rue.

La raison invoquée : le camion de ramassage ne peut plus faire demi-tour dans une rue, sous prétexte d’une recommandation.

Dans un courrier, le Sisto, le syndicat qui gère et traite les ordures, explique que cette recommandation est appliquée en lien avec le nombre d’accidents élevé dû à la réalisation de cette manœuvre. «Il n’y a jamais eu le moindre accident dans notre rue», s’indigne Michel Bouillard.

Celui-ci y voit plutôt une logique économique. Entendez par là : «compression du personnel et baisse du temps de parcours du ramassage». Au-delà de cette nouvelle pratique, les riverains critiquent un service rendu qui s’amenuise sans donner lieu à une réduction de la contribution.

Le nouveau ramassage devait se mettre en place le 11 avril, le Sisto a finalement de repousser l'application à une date ultérieure. Une réunion est programmée ce 17 avril avec le maire du village, les riverains concernés et le Sisto.

Article complet à lire dans le Haut Anjou du vendredi 13 avril 2018.

0 commentaires

Envoyer un commentaire