Une nouvelle zone économique à Cossé pour accueillir des entreprises

06h00 - 19 avril 2018 - par S.P
Une nouvelle zone économique à Cossé pour accueillir des entreprises
Dix-sept hectares pour l'artisanat et l'industrie seront créés un peu avant le contournement. - © P.S.

La communauté de communes du Pays de Craon a arrêté un schéma de principe prévoyant la création de la nouvelle zone d’activité Des Rues à Cossé-le-Vivien. Objectif : anticiper le contournement.

« Le syndicat mixte du Pays de Craon avait étudié la possibilité d’aménager une nouvelle zone d’activité économique, celle Des Rues, en 2009, rappelle Daniel Gendry, vice-président de la communauté de communes du Pays de Craon chargé des affaires économiques. Mais nous avions un problème de localisation du futur contournement de Cossé. Se ferait-il à l’est ou à l’ouest ?».
Ce contournement tant attendu ayant été acté, et son montage financier solutionné (coût : 43 M€), le Pays travaille aujourd’hui sur le développement de ladite zone Des Rues. « Les zones d’activités sur Cossé arrivent au maximum de leur capacité. » Les Hersouillères va bientôt être complète et celle des Platanes, qui sera adossée au futur contournement, n’a plus que deux hectares disponibles. « La collectivité souhaite voir naître une nouvelle zone. » Avec ses 17 ha de terrain, la ZAE (zone d’activité économique) a vocation artisanale, industrielle et commerciale, « mais dans ce dernier cas de figure, avec certaines limites, précise le maire, Christophe Langouët. On n’a pas envie de vider le centre-ville de ses commerces ».

« ça bouge »

La zone pourra accueillir les entreprises ayant un besoin foncier important. Un rond-point desservira la zone Des Rues au niveau du barreau est (reliant la route de Laval à celle de Quelaines). La ZAE sera délimitée par deux autres ronds-points, l’un en direction d’Astillé (route de Laval) et l’autre au niveau de la route de Loiron. « Une bande paysagère de 15 à 20 m la séparera des habitations. Le développement urbain ne pourra plus se faire de ce côté-ci », explique Daniel Gendry. Les travaux de la nouvelle zone, au coût estimatif de 2 M€, pourraient commencer en 2022, soit un an avant la mise en service du contournement de Cossé prévue en 2023.
Sur le territoire du Pays de Craon, avec le contexte économique favorable, les entreprises manifestent des envies de se développer : « Cela bouge à Renazé, à Quelaines-Saint-Gault. Des PME (petites et moyennes entreprises) demandent à croître. Il faut figer les projets pour les prochaines années. »

 

0 commentaires

Envoyer un commentaire