Segré-en-Anjou-bleu : La précarité progresse aux Restos du cœur

16h01 - 16 mars 2018 - par G.Y
Segré-en-Anjou-bleu : La précarité progresse aux Restos du cœur
Une trentaine de bénévoles ont participé au bilan de fin de campagne d’hiver.

Mercredi 14 mars, les bénévoles des Restos du cœur ont fait le bilan de la campagne d’hiver. Le nombre de demandeurs est à nouveau en hausse.

Au terme de la seizième semaine des Restos, l’antenne de Segré a recensé 194 familles inscrites (166 en 2017) soit une augmentation de 17%. Le nombre de personnes servies progesse. « Nous avons distribué des repas à 448 personnes contre 303 l’an dernier. La hausse est de 14% », indique Claudine Leu, présidente, de l'antenne locale.

Cet hiver, l’antenne segréennne a comptabilisé 32 323 repas servis (contre 30 160 en 2017), soit une augmentation de 7%. 88 personnes seules en ont bénéficiés. C’est plus que les familles de deux personnes (31) et de trois personnes (32) réunies. L’antenne a également accueilli sept familles de six personnes. L’augmentation est encore plus forte pour les bébés : 20 contre 13 en 2017, ce qui représente une progression de 46%.

Au cours de cette campagne, les bénévoles ont accueilli de jeunes mamans de 15-16 ans à l’antenne de l’Espace St-Exupéry à Segré. Ils sont les premiers au contact de la précarité. « Elle progresse de façon préoccupante », indiquent les bénévoles.

Préinscriptions pour la campagne d'été le 6 avril

L’antenne de Segré se prépare pour la campagne des Restos d’été. Première étape les préinscriptions toute la journée du 6 avril. Les approvisionnements auront lieu mardi 10 avril et la distribution mercredi 11 avril, de 9 h à 11 h 30.

Article complet à retrouver dans l'édition du Haut-Anjou du vendredi 16 mars 2018.

Mots clés : segré, Restos, précarité,

0 commentaires

Envoyer un commentaire