Le Buret : les dons sauvent la chapelle de la Ducraie de la démolition

06h00 - 15 mars 2018 - par R.G
Le Buret : les dons sauvent la chapelle de la Ducraie de la démolition
La partie de la toiture, côté route, a été entièrement refaite. - © Haut Anjou

Après plusieurs années d’attente, les travaux de réhabilitation de la chapelle de la Ducraie sont engagés.

Le crépi s’effrite de plus en plus, les fissures extérieures et intérieures sont bel et bien visibles, les toiles d’araignées ont même trouvé leur place dans la chapelle de la Ducraie. Fermé au public depuis quelques années déjà, au vu de son état de dégradation, l’édifice construit entre 1871 et 1874, est actuellement entre les mains de professionnels prêts à lui redonner une seconde vie.

Car si la question s’est posée à un moment donné de préserver, ou non, la chapelle, la réussite de la souscription (voir encadré) a encouragé la municipalité à engager les travaux. « Il est certain que sans cette souscription, la municipalité se serait interrogée sur l’intérêt de garder la chapelle ou la démolir », affirme le maire, Ludovic Pennel.

Avec ces dons et les différentes aides (Région, Fondation patrimoine...), cette vaste réhabilitation sera beaucoup moins onéreuse pour la commune. Et les travaux avancent bon train. La charpente a été complètement refaite ces derniers jours par l’entreprise de Jean-Marie Richer (Saint-Denis-d’Anjou). Quelques travaux de maçonnerie ont également été apportés, même si le gros œuvre interviendra seulement en septembre prochain.

Vers le retour de pèlerinage le 15 août

A la suite d’infiltrations d’eau et d’un manque d’entretien ces dernières années, les aménagements à réaliser sont importants : remise en état des pierres de la corniche, reprise d’une grande partie des clefs de voûte et pose de nouveaux enduits sur les murs extérieurs de la sacristie ainsi qu’au-dessus du chœur.

Si aucune date de réouverture de la chapelle n’est encore avancée à ce jour, la fin de cette rénovation permettra de célébrer de nouveau le pèlerinage qui avait l’habitude de se tenir, tous les deux ans, le 15 août.
Et pour les promeneurs du secteur, un espace vert sera aménagé avec l’installation d’un banc autour de la chapelle en lieu et place des arbres qui ont déjà été abattus.

0 commentaires

Envoyer un commentaire