La grogne monte contre La Poste dans le sud-Mayenne

06h00 - 13 mars 2018 - par R.G
La grogne monte contre La Poste dans le sud-Mayenne
Le usagers du bureau de poste de Bazouges défendent le maintien de ce «?service de proximité?». - © Haut Anjou

Plusieurs bureaux de poste du sud-Mayenne sont visés par une fermeture ou une réduction des horaires.

Boycottée par les élus le 21 février dernier, la réunion de la commission départementale de présence postale et territoriale (CDPTT) s’est finalement déroulée lundi 5 mars. Autour de la table, dans une ambiance « tendue » selon des participants, étaient réunis des représentants de la direction régionale de La Poste et des élus des communes concernées par une fermeture ou réduction d’horaires (voir par ailleurs). Tour d’horizon.

Bazouges. Sa fermeture est au centre du débat depuis plusieurs mois. Le conseil municipal s’est opposé, à l’unanimité, à deux reprises à cette décision. Tout comme il s’est opposé à accepter non pas un mais deux points de contact pour compenser la disparition du bureau de poste. « Ces bureaux sont des points de contact qui vont au-delà de la notion de courrier », indique le maire qui conçoit « que l’activité du courrier est en baisse ». Il poursuit : « Je regrette que La Poste ne se soit pas intégrée à la politique d’aménagement du territoire. Elle en est totalement déconnectée en prenant cette décision. » Présent à cette réunion, l’adjoint au maire, Vincent Saulnier regrette ce « dialogue de sourd  ». « On n’est pas obtus. Il y a des évolutions à effectuer c’est certain. Mais concerter, c’est se projeter ensemble, que le changement soit partagé... »
Si début juillet est annoncé comme la date de fermeture du bureau, « aucune information calendaire n’a été communiquée », précise l’élu.

Cossé-le-Vivien. Présent à la réunion de la commission départementale de présence postale et territoriale, Christophe Langouët, maire de Cossé-le-Vivien informe que « le nombre d’heures d’ouverture au bureau de poste devrait baisser. La réduction devrait s’opérer sur le lundi après-midi ».
Actuellement, le bureau de poste est ouvert du lundi au vendredi de 14 h à 16 h 30 et le samedi de 9 h à 12 h. Il pourrait fermer complètement le lundi après-midi.  « On entend bien le changement de pratique de la clientèle, il y a moins d’enveloppes à timbrer, mais ce qui nous ennuie c’est que le lundi est la journée des commerçants. Sur ce créneau, ils ont du temps pour effectuer leurs démarches à la poste, explique le maire. Nous sommes un peu surpris par cette annonce de La Poste alors que la population de Cossé croît, et que la commune fait des efforts pour rester attractive ». Rien n’est cependant encore arrêté. L’édile doit revoir les responsables de la CDPTT en avril pour en savoir plus.

Renazé. C’est finalement une décision qui semble être ‘‘la moins pire’’ du côté de la poste de Renazé. Après avoir subi une réduction de ses horaires d’ouverture il y a quelques années, le bureau de poste fermera ses locaux le lundi. Les horaires des autres jours de la semaine restent quant à eux inchangés.

Contactée, la direction régionale de La Poste « ne souhaite pas s’exprimer à ce jour sur le sujet  ». Elle ajoute que « des propositions sont toujours sur la table et que rien n’est encore acté. » Une prochaine commission départementale de présence postale et territoriale est fixée début juillet. Reste à savoir si les positions auront changé, si les propositions auront été acceptées ou si la situation a guère évolué...

0 commentaires

Envoyer un commentaire


NULL