Une Londonienne au trail de Renazé courra pour faire reculer Alzheimer

11h00 - 17 février 2018 - par C.T
Une Londonienne au trail de Renazé courra pour faire reculer Alzheimer

Anne-Sophie Dumont va rallier Londres à Renazé pour courir le marathon du Trail du Pays bleu du dimanche 18 février, organisé par l’Upac Renazé, en hommage à son grand-père, ancien commerçant et bénévole de Renazé. Il est atteint de la maladie d’Alzheimer. Sa petite-fille collecte des fonds pour une association. Son employeur américain a promis de doubler la somme récoltée !

Anne-Sophie Dumont cherchait un défi à relever avant ses 30 ans. «J’ai cherché un marathon auquel participer avant cette date fatidique. Je ne trouvais pas jusqu’à ce que je tombe sur le Trail du Pays bleu, à Renazé, la ville de mes grands-parents !  J’ai donc immédiatement décidé d’y participer. à ce moment-là, l’état de mon grand-père (atteint de la maladie d’Alzheimer) s’était détérioré. Il a dû être hospitalisé. Je me suis alors dit que j’utiliserai cette course pour pouvoir lutter contre cette maladie !», explique Anne-Sophie Dumont qui a lancé une collecte afin de reverser les fonds récoltés à une association.

La jeune femme, originaire de Paris, est partie à Londres il y a trois ans. Elle travaille aujourd’hui dans l’événementiel. «Je crée des expériences digitales pour des événements (pour des marques comme Nike ou IBM). Pour cela je voyage beaucoup : Las Vegas, Barcelone, New York. Donc c’est difficile de descendre régulièrement à Renazé.»

Une cagnotte à 1300 €

Anne-Sophie Dumont a déjà couru trois semi-marathons, mais jamais un marathon, et qui plus est, en format trail ! Elle court trois à quatre fois par semaine actuellement. Elle suit un programme spécifique établi par ses collègues. La société américaine qui l’emploie, séduite par le projet, s’est même engagée à doubler chaque don qu’elle récoltera. Bref, tout le monde est derrière la jeune femme qui en début de semaine a vu sa cagnotte atteindre les 1 300 euros.

«Pour les Anglais il est courant de collecter de l’argent pour une bonne cause. Ce qui est plutôt une bonne initiative. Par exemple, ils ont le christmas jumper day : le vendredi avant Noël tout le monde doit venir au travail avec un pull de Noël. Vous devez alors verser de l’argent dans une cagnotte pour une association qui aide les enfants en détresse à travers le monde (save the children). Ou encore au mois d’octobre, une association anglaise de lutte contre le cancer (Mac Millian) pousse les gens à ne pas boire pendant un mois (sober october). Pour soutenir leur cause, chaque personne ne buvant pas pendant ce mois peut récolter de l’argent pour l’association.»

Elle court pour son grand-père très impliqué à Renazé

Anne-Sophie Dumont va courir pour son grand-père Edouard Dumont. Il est né à La Boissière en 1930, et est arrivé à Renazé en 1950. «Mon arrière grand-mère, sa maman, tenait au départ un magasin pour enfants. Elle a ensuite tenu un café “Chez Marie” puis un magasin de meubles. Son fils, mon grand-père donc était chiffonnier, connu sous le nom de La plume. Puis, il a tenu le magasin de meubles, Meubles Dumont, rue Victor-Foucault, jusqu’en 1996.»

Edouard Dumont était aussi très impliqué dans la vie locale. Il était coureur cycliste. «Il s’est longtemps occupé du cyclo-club renazéen et a accompagné Marc Madiot dans ses déplacements au début de sa carrière. Il s’est aussi beaucoup dévoué également pour le foyer laïque. »

0 commentaires

Envoyer un commentaire


NULL