Renazé : un bâtiment neuf pour réunir les services jeunesse et culturel

15h27 - 29 janvier 2018 - par C.T
Renazé : un bâtiment neuf pour réunir les services jeunesse et culturel
Le bâtiment de l'ancienne maison médicale sera détruit.

La communauté de communes du Pays de Craon a décidé de racheter l’ancien cabinet dentaire au parc du Fresne pour le détruire. L’ancienne maison médicale, juste à côté, sera elle aussi rasée. Le but : construire à cet emplacement un bâtiment neuf réunissant les services enfance/jeunesse et un espace pour l’établissement d’enseignements artistiques (EEA).

Deux choix s’offraient au Pays de Craon. «Soit on achète l’ancien cabinet dentaire pour le démolir et on rénove l’ancienne maison médicale pour y regrouper les services jeunesse et culturels ; soit on n’achète pas l’ancien cabinet dentaire, mais on démolit l’ancienne maison médicale pour la remplacer par un bâtiment neuf», explique Gérard Lecot, vice-président de la communauté de communes.

La première solution est la moins onéreuse (894 000 €), «mais quand on rénove de l’existant, on n’est jamais à l’abri de surprises qui font gonfler la facture. Elle peut augmenter facilement de 5 %». De plus, «il existe une contrainte très forte : il n’y a pas de charpente (dans l’ancienne maison médicale) donc les murs porteurs sont peu espacés.»

Dans le deuxième cas, évalué à 936 000 €, c’est la surface du bâtiment qui pose problème car elle se limiterait à 715 m2. «Nous serions confinés pour les services qu’on veut y développer». De plus, des réseaux enterrés poseraient problèmes «si on devait s’étaler à l’avenir.»

Les deux bâtiments seront rasés

Finalement, la solution retenue est un mélange des deux premières. Le Pays de Craon va acheter l’ancien cabinet dentaire, le démolir, tout comme l’ancienne maison médicale. «Avec cette solution, le bâtiment neuf serait de 730 m2 soit 15 m2 de plus que dans le deuxième scénario. On libère 60 m2 de terrain supplémentaire pour réaliser un complexe avec davantage d’espaces intérieurs et de terrains qui permettront de s’agrandir au besoin. Aussi, les enfants pourront bénéficier d’un terrain extérieur plus grand.»

Cette solution reste tout de même la plus chère. Elle se monte à 977 000 €. «Le delta n’est pas énorme par rapport à la solution n°2», argumente Gérard Lecot.

Déjà 314 000 € de subventions

Financièrement, Maxime Chauvin, vice-président, indique que le Pays de Craon peut prétendre à 457 000 € de subventions de la Caf sur ce projet, «que 314 000€ ont déjà été actés via un accord. Le reste est en attente de réponse.»

Christophe Langouet, vice-président, rappelle que ce dossier émane de «la volonté d’avoir un service le plus équitablement réparti (la culture n’avait aucun local spécifique à Renazé, contrairement à Cossé-le-Vivien et Craon, NDLR) et développer la proximité avec les habitants.»

Deux abstentions sur ce dossier : la député Géraldine Bannier et l’élu d’opposition Philippe Pelluau.

Micro-crèche, une antenne de l’EEA, l’accueil de loisirs et le foyer des jeunes

Ce bâtiment neuf qui sera construit à la place de l’ancienne maison médicale et cabinet dentaire regroupera les services enfance et jeunesse du Pays de Craon à savoir tout d’abord la micro- crèche de dix places et l’accueil de loisirs des mercredis et des vacances. Pour l’heure ce dernier se situe dans le centre social. En période de vacances scolaires, il occupe deux modules du centre social qui ne peut donc développer d’autres activités.

Sur le centre de loisirs, Maxime Chauvin fera constater que «la fréquentation est plus faible que dans les autres secteurs».

Les élus espèrent avec ce nouveau bâtiment la voir augmenter. Il y aura aussi un espace dédié spécifiquement à l’EEA pour que les jeunes aient un lieu à Renazé pour jouer de la musique. Enfin, le foyer des jeunes actuellement dans l’ancienne maison médicale aura aussi son espace dans le nouveau bâtiment.

0 commentaires

Envoyer un commentaire