Un gîte axé sur la médiation animale va bientôt ouvrir à Candé

12h00 - 26 janvier 2018 - par C.S
Un gîte axé sur la médiation animale va bientôt ouvrir à Candé
Avec leurs juments de trait, Julie et Olivier Lebreton vont proposer de la médiation animale aux stagiaires présents dans leur gîte.

A Candé, Julie et Olivier Lebreton sont en train de redonner vie à l’ancienne ferme de La Boue. Le site va devenir un gîte spécialisé dans l’accueil de groupes sur le thème du développement personnel.

A l’abandon depuis le début des années 2000, Julie et Olivier Lebreton ont mis toute leur énergie pour rénover cette ancienne ferme de près d’un hectare et demi afin de la transformer en gîte. Un gîte bien particulier, qui pourra accueillir jusqu’à 25 personnes en même temps.

«Ici, nous allons créer des partenariats avec des praticiens qui vont venir organiser des stages. Toutes les pratiques en lien avec le développement personnel et le bien-être seront admises», explique le couple. Sur trois ou quatre jours, le gîte du Bout d’Angrie fera la part belle aux sophrologues, aromathérapeutes, professeurs de taï-chi, phytothérapeutes et toutes autres sortes de professionnels liés à la médecine alternative.

Article complet à lire dans le Haut Anjou du 26 janvier.

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
0 commentaires

Envoyer un commentaire