L'Etat demande à Lactalis de « faire preuve de davantage de transparence »

15h41 - 12 janvier 2018 - par R.G
L'Etat demande à Lactalis de « faire preuve de davantage de transparence »
L'usine Celia de Craon est à l'arrêt depuis le 8 décembre.

La direction de Lactalis était convoquée par le ministre de l'Economie ce vendredi 12 janvier.

La rencontre était attendue. Le ministre de l'Economie a reçu à Bercy ce vendredi 12 janvier la direction de Lactalis. Un rendez-vous auquel a participé le P-dg du groupe laitier, Emmanuel Besnier.

Le ministre de l'Economie recevra la direction de Lactalis vendredi

A l'issue de cet échange, Bruno Le Maire a annoncé une décision forte : « Lactalis reprendra tous les produits de laits infantiles fabriqués sur le site de Craon, quelle que soit leur date de fabrication. »

Il a par ailleurs demandé à Emmanuel Besnier de « faire preuve de davantage de transparence. Elle est un gage de confiance pour les consommateurs et l'ensemble des Français. Je l'ai invité à établir le plus rapidement possible les causes de la contamination. Je lui ai dit que tous les services de l'Etat étaient à sa disposition pour l'aider à identifier les causes de cette contamination. Et je l'ai aussi invité dès qu'elles seront connues de les communiquer dans les meilleurs délais possibles. Plus nous irons rapidement, plus nous serons transparents, mieux ce sera pour la sécurité sanitaire des Français. »

En pleine affaire des poudres de lait infantile contaminé, le ministre rappelle que « l'État prend toutes les mesures nécessaires pour garantir la sécurité sanitaire des consommateurs. »

Le propriétaire de Bercy fait part également que le groupe laitier « fera tous les investissements nécessaires sur le site de Craon pour garantir sa sécurité sanitaire et éviter que ne se reproduise une telle contamination.»

Lactalis prend la parole

Hier jeudi 11 janvier, le chargé de communication de Lactalis, Michel Nalet, avait pris la parole en indiquant notamment que « nous nous devons de trouver une explication, c'est notre devoir, notre responsabilité. (...) Nous mettons tout en œuvre pour redémarrer l'activité de manière propre et cohérente. La qualité de nos produits est le point numéro 1. Il nous faudra regagner la confiance de nos clients. »

0 commentaires

Envoyer un commentaire


NULL