Les frères Chevillard sont des champions du solex !

15h54 - 13 novembre 2017 - par C.T
Les frères Chevillard sont des champions du solex !

Cela en deviendrait presque une habitude, mais il faut souligner la grande performance. Matthieu, 32 ans, Nicolas, 29 ans, et Pierre Chevillard, 21 ans, de Saint-Aignan-sur-Roë, sont frères et, avec leurs deux solex, ils sont champions de Bretagne et des Pays-de-la-Loire pour la cinquième année consécutive.

Être sacré une année est une chose, mais l’être cinq années de suite relève de l’incroyable. C’est ce qu’ont réussi à effectuer les frères Chevillard. De plus, cela fait quatre ans qu’ils prennent la deuxième place avec leur second solex.

Alors qu’il existe trois catégories, s de quitter celle qui les faisait briller, le “prototype’’. Mais finalement ils ont décidé d’y rester. « C’est la catégorie reine. La vitesse y est plus élevée, les sensations sont plus fortes. Les solex peuvent atteindre 110 km/h. De plus, c’est plus intéressant en mécanique  », explique Matthieu.
En effet, en “origine’’ et “promotion’’, il n’est pas possible de changer beaucoup d’éléments du solex. Dans la catégorie prototype, il faut garder une partie du cadre, le cylindre et positionner le moteur à l’avant.

Une victoire prestigieuse

En plus d’avoir été les meilleurs dans le championnat de huit courses, Matthieu, Nicolas et Pierre ont voulu se jauger à ce qu’il se faisait de mieux en France. Pour cela, ils se sont rendus dans Les Landes, à Escource, pour une course endurance, en duo, de sept heures. Avec 45 couples sur la ligne de départ, celui qui l’a emporté était composé de Matthieu et d’un ami à lui. Nicolas et Pierre ne terminent pas loin puisqu’ils prennent la quatrième place. En plus du succès, la manière était là : « Nous gagnons avec neuf tours d’avance sur le deuxième, le champion Midi-Pyrénées », se souvient Matthieu. « Gagner là-bas est assez prestigieux », raconte Pierre qui a pu ajouter un nouveau succès à son palmarès cette année. En effet, il a remporté la course des 24 heures Solex, dans la Creuse, avec des amis bretons.

Une compétition à St-Aignan-sur-Roë ?

Ce qui leur tient à cœur désormais, c’est de « faire découvrir ce sport et faire partager leur passion ». Ils aimeraient motiver des jeunes : « L’âge légal est de 12 ans, mais ils doivent commencer par la catégorie où le solex n’est que très peu modifié et où la vitesse est très raisonnable. »

L’an passé, les trois frères expliquaient, dans nos colonnes, que leur prochain défi serait de participer à l’organisation d’une compétition. Et bien, c’est chose faite ! En juin dernier, une course a eu lieu à Martigné-sur-Mayenne et les Chevillard y sont pour quelque chose. Cette compétition de quatre heures a d’ailleurs été remportée par Pierre et Nicolas.

Désormais, leurs regards se tournent vers Saint-Aignan-sur-Roë. « Ce serait génial de pouvoir organiser une compétition dans la ville où l’on vit depuis nos premiers pas », relate Pierre. Le projet est déjà en tête.
Des contacts ont d’ailleurs été pris avec le comité des fêtes qui est intéressé par un événement de ce type. Matthieu a notamment déjà pensé à un potentiel parcours et les frères Chevillard se voient déjà en juin 2018 lors de l’assemblée communale.

Contact : 06 78 21 64 11 ou 06 22 18 40 85.

0 commentaires

Envoyer un commentaire