Transat Jacques-Vabre : trois bateaux représentent le Haut-Anjou

06h00 - 05 novembre 2017 - par M.A
Transat Jacques-Vabre : trois bateaux représentent le Haut-Anjou
VandB est l'une des deux entreprises sud-mayennaises au départ de la Transat Jacques-Vabre. - © DR

Ce dimanche 5 novembre, en début d'après-midi, sera donné le départ de la Transat Jacques-Vabre. Deux bateaux sud-mayennais et un skipper segréen s'élanceront sur la Route du Café qui les mènera jusqu'à Salvador de Bahia.

Des trois, c'est Fabrice Amedeo, le skipper segréen, qui a le plus d'expérience sur cette célèbre transatlantique. Ce sera sa troisième Jacques-Vabre, un nouveau défi qu'il partagera avec Giancarlo Pedote sur l'Imoca Newrest. «Je ne pourrai pas la gagner c’est sûr car il existe deux divisions de bateau : ceux avec foils et ceux sans foil. Et le potentiel de vitesse n’est pas le même. Je vais donc me bagarrer dans la deuxième division avec des garçons comme Alain Roura, Arnaud Boissière. Avec Giancarlo, on s’entend bien, le bâteau tient la route, on a les moyens de faire quelque chose de sympa.»

Le sud-Mayenne sera quant à lui représenté par deux bateaux : Le Class40 VandB avec à son bord Maxime Sorel qui avait terminé 2e il y a quatre ans, et Antoine Carpentier.  Ils iront chercher la première place dans une catégorie où la concurrence est importante.

Et enfin le petit nouveau Réauté qui sera piloté par Armel Tripon, skipper originaire de Nantes, qui vivra sa première transatlantique sur un multicoques, un Multi50 auquel ils ont, cet hiver, ajouté des foils pour gagner vitesse. Il partagera cette expérience avec Vincent Barnaud qui connaît très bien le bateau.

0 commentaires

Envoyer un commentaire