Segré : un an après, l’accueil et l’orientation des migrants sont une réussite

00h00 - 21 octobre 2017 - par C.S
Segré : un an après, l’accueil et l’orientation des migrants sont une réussite
Les migrants accueillis dans le CAO de Segré passent beaucoup de temps à apprendre le français et à entreprendre des démarches administratives.

Il y a un an, 40 migrants soudanais débarquaient à Segré. Logés dans l’ancien hôpital, ils ont depuis repris des forces, entrepris des démarches. Et pour la plupart d’entre eux, l’avenir s’éclaircit.

Cela fait donc un an presque jour pour jour que le Centre d’accueil et d’orientation (CAO) a été mis en place. Et le bilan est «exceptionnel». «Nous avons d’abord accueilli 40 migrants, puis nous avons pu ouvrir dix places supplémentaires. L’accueil ici a été formidable de la part de tous les acteurs», souligne Conception Mousseau-Fernandez, la directrice régionale de France Horizon.

Surtout, l’accompagnement social et administratif a fini par payer. «En avril 2017, après six mois de procédure, 28 des cinquante migrants ont obtenu le statut de réfugiés.» Un véritable sésame pour eux car, grâce à ces papiers, ils vont pouvoir travailler et trouver un logement.

Après le temps de l’accueil, certains migrants souhaitent désormais définitivement s’insérer. 22 d'entre eux ont trouvé un emploi. Et certains vont bientôt quitter le CAO pour s’installer. «D’ici la fin du mois, onze personnes vont aménager dans un T4 loué par France Horizon. Ils seront trois par appartement et ils vivront donc en collocation. Une cohabitation qu’ils ont voulue.»

Le reportage complet dans les pages du Haut Anjou du vendredi 20 octobre

Mots clés : migrants, cao, Segré,

0 commentaires

Envoyer un commentaire