Floorball : un sport émergent dans les grandes villes et à Renazé

06h00 - 13 octobre 2017 - par C.T
Floorball : un sport émergent  dans les grandes villes et à Renazé

Sylvain Labarre a créé l’un des premiers clubs français de floorball à Renazé. De six licenciés, il est passé à 40 en cinq ans.

Le club de floorball de Renazé est né officiellement en 2012. « J’avais découvert ce sport en 2000 à Nantes. à cette époque il n’existait que deux clubs : Paris et Nantes. J’ai participé ensuite à la création d’une section de floorball à Ouagadougou en Afrique, c’était la seule du continent ! », se souvient Sylvain Labarre.


Et puis à son retour en France, ce professeur de sport au collège Alfred-Jarry a décidé de lancer cette activité à Renazé, là où il habite aujourd’hui. « Nous avons commencé à six. Nous sommes aujourd’hui 40, avec autant de jeunes que d’adultes. » Chez les jeunes, « nous avons pas mal de filles », souligne-t-il. « Un tiers des effectifs vient de Renazé, les deux autres de l’extérieur plus ou moins proche. »


Ce sport émerge « mais pas assez vite encore à mon goût. » D’autres clubs se sont créés depuis, surtout dans les grosses villes alors quand Nantes, Caen et d’autres jouent contre Renazé qui ne possède pas le même vivier, la lutte aurait pu paraître difficile. Mais pas du tout car Renazé tient la dragée haute à ses concurrents lors des rencontres.

Première ligue de France

L’Ouest n’est pas en retard « puisqu’une ligue des Pays-de-la-Loire s’est créée », explique Sylvain qui en a été le président. Cette ligue propose des championnats adultes et pour la première fois cette saison un championnat jeunes. Aussi, elle propose des formations entraîneurs, arbitres, etc.

Le problème c’est qu’elle n’est pour l’heure que la première ligue de France, aucune autre ne s’est créée.

Un rink financé par les acteurs locaux


Sylvain Labarre a su fédérer autour de lui. Pas que des sportifs. Pour acheter son rink ou bande qui déliminte le terrain (un d’occasion trouvé en Suisse), il a pu compter sur le soutien des artisans et commerçants locaux. « Franchement tous les “petits” nous ont donné, c’est tout à leur honneur quand à côté on s’aperçoit que les grosses boîtes n’ont pas aidé. »

Il sera inauguré ce samedi 7 octobre à midi, à la salle omnisports.

Avec Sylvain à “la barre”, les Démineurs renazéens embarqués dans son aventure n’ont qu’à suivre sa voie.

0 commentaires

Envoyer un commentaire