La minoterie Pelluau se modernise

06h30 - 17 septembre 2017 - par C.T
La minoterie Pelluau se modernise

La minoterie Pelluau de Bouchamps-lès-Craon est l’une des cinq dernières de la Mayenne. Elle va s’agrandir. La communauté de communes du Pays de Craon va aider à hauteur de 5?000 euros à 7?000? euros dans le cadre du dispositif d’aide à l’immobilier d’entreprise du Conseil départemental.

La minoterie Pelluau utilise 8 000 tonnes de blé par an environ pour fabriquer 6000 tonnes de farine, chiffres qui fluctuent en fonction des années.

Leurs farines approvisionnent les boulangeries principalement, dans un rayon de 150 km à la ronde.
80% du blé utilisé provient de productions locales, dans un rayon de 50 km. Le reste, sont des blés spécifiques dont la minoterie a besoin.

Bref, la minoterie tournée vers l’artisanal attache une grande importance à l’activité économique locale.

La minoterie possède une flotte de sept camions. Thierry et son frère Didier en sont les co-gérants, leur sœur Laurence Duvacher gère la partie comptabilité. Ils sont au total à travailler dans la société.

La réglementation oblige à passer à des sacs de 25 kg

L’extension de l’entreprise était contrainte car le ruisseau bloque d’un côté. Le nouveau bâtiment sera donc construit « en octobre/novembre près des silos », explique Thierry Pelluau. Il fera 233 m2.
Il sera dédié au stockage de la matière première. Il permettra de moderniser l’outil de production et améliorer les conditions de travail.

« La nouvelle réglementation oblige à mettre en sac de 25 kg (l’entreprise en faisait de 40 kg, NDLR). Nous avons donc voulu construire un bâtiment qui abritera une nouvelle machine d’ensachage et où seront installées les palettes de stockage. Cela permettra d’éviter de la manutention », explique Thierry Pelluau.
La machine n’arrivera qu’en début d’année prochaine.

La communauté de communes a signé une convention avec le département de la Mayenne pour l’aide à l’immobilier.
L’entreprise étant éligible à ce dispositif, la communauté de communes va apporter une aide comprise entre 5 000 € à 7 000 €.

0 commentaires

Envoyer un commentaire