L’application Tango de Google testée à Bouchamps-lès-Craon

06h30 - 16 septembre 2017 - par C.T
L’application Tango de Google testée à Bouchamps-lès-Craon

Google met au point une application qui va être expérimentée à l’église Saint-Pierre de Bouchamps-lès-Craon, lors des Journées du patrimoine. (Retrouvez d'ailleurs l'ensemble du programme des Journées du patrimoine dans notre édition de vendredi 15 septembre).

« Il n’existe qu’un lieu où l’application Tango de Google est utilisée : à l’aéroport de Madrid », explique Michel Bellanger membre de l’association des Amis du patrimoine de Bouchamps-lès-Craon. « En France, plusieurs sites se penchent dessus mais aucun ne l’a mise en place, du moins à notre connaissance. »


L’application consiste à être guidé par une tablette. Pour les sites touristiques comme l’église de Bouchamps-lès Craon, l’intérêt est de réaliser des visites et donner des explications sans avoir recours à un guide. « L’application Tango fonctionne comme un GPS. La tablette vous mène à des points de curiosité, des endroits intéressants qu’on a nous-mêmes prédéfinis. » Une fois devant, la tablette vous propose différents supports médias (écrits, audios ou vidéos) qui vous expliqueront l’histoire, l’architecture, les auteurs... du point de curiosité.

Trois points de curiosité

à l’église de Bouchamps-lès-Craon, trois points de curiosité ont été sélectionnés. Le premier est une peinture. Elle représente le baptême du Christ. « Une bande sonore expliquera la scène aux visiteurs qui utiliseront la tablette. »
Le deuxième est la fresque du XVe siècle à côté du retable « qui a été découverte par hasard et qui représenterait le 1er pape de l’église », explique Gabriel Bellanger, le président de l’association.
Enfin, le troisième, se situe au niveau du retable « un décor emblématique de l’église, réalisé par l’école lavalloise qui a eu une grande importance dans tout le grand ouest et qui a été à l’émergence de l’école angevine ». Là, une icône apparaîtra sur votre tablette. « Vous pourrez découvrir la conception du retable par l’architecte lavallois de l’époque.»

Tango : une utilisation simple

Cette application expérimentale a été installée par Clarte (Centre de recherche d’études et de transfert technologique) situé à Laval. Le centre de recherche est spécialisé dans la réalité virtuelle et réalité augmentée. Auparavant, un étudiant de l’école d’infographie de Laval 3DI (Gautier Blanche) a travaillé sur le projet.

D’autres sites mayennais seraient déjà intéressés par cette technologie : « Des responsables du château de Sainte-Suzanne et de l’église Saint-Jean-Baptiste à Château-Gontier se penchent dessus ». Il faut dire que l’utilisation de Tango est des plus simples. Il suffit de suivre les pointillés indiqués sur la tablette pour se rendre vers les points de curiosité. Laissez-vous guider… mais sans guide !

0 commentaires

Envoyer un commentaire


NULL