Loi Travail : Un sentiment de satisfaction chez les artisans

00h00 - 11 septembre 2017 - par G.Y
Loi Travail : Un sentiment de satisfaction chez les artisans
Jeanne Behre-Robinson et Gérard Aubry, directrice et président de la Chambre de métiers du Maine-et-Loire.

En Mayenne comme en Maine-et-Loire, les Chambres de métiers et de l'artisanat scrutent chaque jour les décisions prises par le gouvernement d’Edouard Philippe. La loi Travail en priorité mais aussi la protection sociale des artisans..

Jeanne Behre-Robinson et Gérard Aubry, la directrice et le président de la Chambre de métiers et de l'artisanat de Maine-et-Loire,  ont salué dès leur annonce les premières ordonnances de la loi Travail annoncées par le gouvernement. « Globalement les artisans ont été écoutés et entendus. Leurs souhaits ont été pris en compte. C'est un élément très important qui va redonner la confiance aux entreprises et l’envie d’embaucher avec moins de contraintes. » 

Premier levier intéressant relevé par le binôme : Les  entreprises de moins de vingt et  de moins de cinquante salariés vont pouvoir adapter les conditions de travail en interne. « Dans l'artisanat le dialogue n'est pas formaté. Il se vit au quotidien. Les rapports sont directs, chaque salarié est respecté. »  La possibilité d’adapter certaines règles est une avancée appréciée par les artisans.

Pour le binôme, d’autres chantiers attendent notamment celui de la protection sociale des artisans. Le passage du RSI au régime général est  un autre sujet qui intéresse les artisans. La gestion des cotisations  va changer. Des situations injustes sont à revoir comme le jour de carence et les droits au chômage. «Soyons vigilants sur ce sujet et celui des micro-entrepreneurs qui n’étaient pas assujetis à la Tva . Ils le seront et le seuil a été revu à la baisse.»

Mots clés : Loi, Travail, artisans,

0 commentaires

Envoyer un commentaire


NULL