Les soeurs de l’Immaculée : 161 ans d’histoire avec la Mayenne

14h47 - 10 juillet 2017 - par C.T
Les soeurs de l’Immaculée : 161 ans d’histoire avec la Mayenne

Dimanche 25 juin, la paroisse Saint-Clément du Craonnais priait avec les sœurs de l’Immaculée qui quittent Craon après 161 ans de présence en Mayenne.

Cette célébration présidée par Monseigneur Scherrer ne se voulait pas triste, mais il y avait quand même un peu de mélancolie : si les sœurs Anne, Marie–Jo et Marie s’en allaient, c’est que les vocations se font rares. En France tout au moins car les sœurs de l’Immaculée, dont la maison mère est à Saint-Méen-le-Grand, en Bretagne, ont essaimé en Afrique notamment.


Ainsi de jeunes sœurs congolaises viennent souvent en Bretagne. L’œuvre de Pélagie Lebreton, devenue mère Saint Félix se poursuit donc dans le monde pour l’instruction des jeunes filles et le soulagement des malheureux.

1884-1885 : installation à Craon

C’est le curé de Ballots, en 1856, qui a demandé à mère Saint Félix de lui envoyer des sœurs pour tenir l’école des petites filles de la paroisse. Puis en 1884-1885 les sœurs ont commencé à s’installer à Craon en divers points de la ville : à Pontmain d’abord, puis à l’hôpital Saint-Jean, à l’école de la Providence, au Prieuré et à la maison familiale rurale.

La communauté s’installe cour de la Geôle en 1973, les sœurs s’y trouvaient encore la semaine passée. Pendant toutes ces années elles travaillaient, soit comme professeur, soit dans les hôpitaux. Ce travail se doublait d’une implication forte dans la vie pastorale et paroissiale. Il y eut un grand changement en 1970 car elles sont passées d’un contrat collectif à un contrat personnel.


En 1973, elles étaient huit sœurs à travailler à l’hôpital de Craon. Dans les écoles catholiques, elles étaient nombreuses aussi et certains paroissiens dimanche, lors du pique-nique pris en commun après la messe, se souvenaient de telle ou telle sœur dont ils avaient été les élèves.
Les sœurs de l’Immaculée ont ouvert une communauté pour le monde rural à Pommerieux en 1978, elles furent aussi présentes à Saint-Berthevin jusqu’en 2014.

De nombreux services rendus

Lorsque l’heure de la retraite, a sonné les sœurs ont rendu de nombreux services en paroisse, elles ont multiplié leurs engagements : catéchèse des enfants, liturgie, chorale, conseil paroissial, équipes de funérailles, cellules d’évangélisation, soutien scolaire, visites aux malades… C’est donc une page de 161 ans pour la Mayenne et de 133 ans pour Craon qui s’est tournée le 25 juin dernier lors d’une belle et grande messe d’action de Grâce.

0 commentaires

Envoyer un commentaire