Château-Gontier : de Dijon en camping-car, pour se faire soigner à l'hôpital du Haut-Anjou

16h41 - 30 mai 2017 - par S.P
Château-Gontier : de Dijon en camping-car, pour se faire soigner à l'hôpital du Haut-Anjou
Jeanine et Jean-Claude Tournelle dans leur camping-car.

Avec sa femme Jeanine, Jean-Claude Tournelle voyage beaucoup. Les 800 km aller-retour entre Dun-les-Places (La Nièvre) où il habite et Château-Gontier ne lui font pas peur. A 77 ans, il vient au centre anti-douleur de l'hôpital du Haut-Anjou pour se faire soigner. Et le trajet, il l'a fait en camping-car.

L'ex-chef d'atelier d'une société de plasturgie à la retraite souffre depuis dix ans de sensations de brûlure dans les doigts, les mains et le pied droit. Jean-Claude Tournelle a consulté acupuncteurs, phlébologues, neurologues et son bien sûr recueilli les avis de médecins. «C'est une maladie orpheline, sans nom, inguérissable», dit-il. Au centre anti-douleur à Château-Gontier, il espère au moins diminuer l'intensité de la douleur de 30 à 50%. Il va venir plusieurs fois dans les prochains mois... Lire Haut Anjou du 26 mai.

Mots clés : Santé, chateau-gontier, ,

0 commentaires

Envoyer un commentaire


NULL