Dirickx a été racheté par une holding belge

00h00 - 26 mai 2017 - par C.T
Dirickx a été racheté par une holding belge

Après le décès de Jacques Dirickx intervenu le mercredi 17 mai à la suite d’un cancer, la question se posait de sa succession et du devenir du groupe. La réponse n’a pas tardé. C’est une holding belge qui reprend la suite.

Le nouveau patron du groupe Dirickx s’appelle Wim Deblauwe.

C’est Jacques Dirickx lui-même qui l’avait souhaité. En effet, même malade, Jacques Dirickx travaillait depuis des mois à la vente de son groupe. Plusieurs négociations avaient eu lieu et différentes délégations avaient visité les ateliers à Renazé et Congrier ; et le siège social à Congrier.


Sans enfant, et avec des membres de la famille éloignée de l’entreprise familiale, Jacques Dirickx mettait un point d’honneur à transmettre dans les meilleures conditions son groupe.

C’est finalement une holding de deux partenaires industriels belges spécialisés dans la clôture et le portail (Robur Capital et Telesco) qui reprend la suite. La holding rachète à 100 % les parts à la famille Dirickx.

750 emplois dans le monde

Wim Deblauwe fait partie de Robur Capital, un groupe qui fut longtemps leader mondial du secteur de la clôture et des portails.

Le siège restera à Congrier, là aussi une volonté de Jacques Dirickx. Le groupe qui emploie 750 personnes dans le monde, en fait travailler 350 rien qu’à Renazé et Congrier.


On peut voir un clin d’œil de l’histoire dans cette reprise par deux industriels belges, car rappelons-le, l’aventure du groupe Dirickx a débuté en 1921, sous l’impulsion d’Armand Dirickx (le grand-père de Jacques), qui était d’origine belge.

0 commentaires

Envoyer un commentaire


NULL