Législatives : 12 candidats dans la 2e circonscription

20h48 - 19 mai 2017 - par D.T
Législatives : 12 candidats dans la 2e circonscription

Les électeurs auront le choix pour les élections législatives dans le sud-Mayenne. Pas moins de douze candidats, soit deux de plus qu'en 2012, se présentent dont le député sortant LR Guillaume Chevrollier.

La préfecture vient de divulguer la liste des candidats aux législatives. Dans la 2e circonscription, celle du sud-Mayenne, si pour une grande partie, ils s'étaient déjà fait connaître, quelques surprises sont à noter. Comme la présence de Joseph Gaudin, élu d'opposition à Grez-en-Bouère et infatigable opposant d'Aprochim, président de Terre et vie d'Anjou, déjà candidat en 2012 pour la députation. Sa suppléante est Nelly Deleersnyder. Apparaît aussi le nom de Marie de Ponfilly Souveraineté, identité et libertés (Siel) avec pour suppléante Colette Legrand.
Sinon, le Parti communiste français sera représenté par Florian Derouet (suppléante  : Laure Molin) ; le FN par Sylviane Dégé (suppléant :  Jean-Michel Cadenas, secrétaire départemental FN) ; Lutte ouvière par Maryse Lépron (suppléant : Jean-Luc Placé); Debout la France par Françoise Chivert (suppléant :  Jean Bayle de Jessé) ; le Parti socialiste par Marie-Noëlle Tribondeau, maire de Bierné, vice-présidente de la communauté de communes du Pays de Château-Gontier (suppléant : Antoine Caplan) ;  La France insoumise par Emeline Rio (suppléant : Patrice Bouillon) ; La République en Marche par Géraldine Bannier, (Modem) maire de Courbeveille (suppléante :  Josiane Derouet, élue lavalloise Modem); Europe écologie les Verts par Françoise Marchand (suppléant : Benoît Marichal); l'Union populaire républicaine par Martin Bordeau (suppléant : Dany Garry) ; Les Républicains par Guillaume Chevrollier, député sortant (suppléante : Julie Ducoin, 1re adjointe de Vaiges).

A noter que le maire de Cossé-le-Vivien et conseiller départemental Christophe Langouët, qui s'était déclaré candidat en début d'année, et demandait l'investiture La République en Marche, a finalement renoncé à se présenter.

 

0 commentaires

Envoyer un commentaire