Présidentielle 2017 : Emmanuel Macron largement plébiscité

21h00 - 07 mai 2017 - par D.A
Présidentielle 2017 : Emmanuel Macron largement plébiscité

Emmanuel Macron est le nouveau président de la République. Le candidat du mouvement en Marche a été élu avec 65,5% des suffrages. Le nouveau chef de l'Etat arrive largement en tête en Mayenne comme en Maine-et-Loire (72,82%).

Les résultats du Segréen

A Segré-en-Anjou-Bleu : 70,04% Pour E. Macron  ; 29,96 % pour M. Le Pen.

A Segré, le vote en faveur d'Emmanuel Macron est un peu plus elevé. Le nouveau président de la République recueille jusqu'à 79 % des voix dans certains bureaux de vote.

Le taux de participation à Segré-en-Anjou-bleu est de 79,21%

A Ombrée-d'Anjou : E. Macron : 69,58% ; M. Le Pen 30,44%

A Pouancé : E. Macron 76,62% M. Le Pen 23,38%

Au Lion-d'Angers : E. Macron 72,02% M. Le Pen 27,98

A Candé : 72,06% E. Macron 27,94 % M. Le Pen avec un taux de participation de 80,53 %.

Les résultats du sud-Mayenne

A Château-Gontier : 80,07% pour E.Macron ; 19,93% pour M. Le Pen pour un taux de participation de 76,44%

A Craon : 78,15% pour E.Macron ; 21,85% pour M. Le Pen.

A Renazé : 70,97% pour E. Macron ; 29,03% pour M.Le Pen

A Cossé-le-Vivien : 77,23% pour E. Macron ; 22,77% pour M. Le Pen.

A Meslay-du-Maine : 69,35% pour E. Macron ; 30,65% pour M. Le Pen

Réactions

Guillaume Chevrollier, député Les Républicains : «Je ne suis pas vraiment surpris du score d'Emmanuel Macron et de la faiblesse de celui du Front national. Mais les écarts sont moins importants dans les communes rurales dont il faut entendre le message sur la ruralité, l'emploi, les déserts médicaux. Emmanuel Macron est élu dans le contexte que l'on connaît, il devra mener des politiques avec des résultats.»

Jean Arthuis, député européen : «Deux électeurs sur trois ont choisi EmmanuelMacron. Scrutin prometteur, porteur d'espérance et d'élan pour remettre la République en marche.»

Philippe Henry, maire de Château-Gontier : «C'est bien à Château-Gontier, Marine Le Pen fait moins de 20%. Cela montre qu'on est encore très attaché à l'Europe et contre le repli sur soi. C'est le même score que Jacques Chirac face à Jean-Marie Le Pen en 2002. Au niveau national, un processus de colère et de lutte est engagé. Les responsables politiques de demain sont dans l'obligation de composer ensemble pour réussir collectivement sinon dans cinq ans la scission sera encore plus abrupte.»

Elisabeth Doineau, sénatrice UDI : «Vive la démocratie. La France2017 a fait le choix de l'audace et de la jeunesse pour l'avenir avec Emmanuel Macron.»

Gilles Grimaud, maire de Segré-en-Anjou-bleu : "Concernant le résultat d'Emmanuel Macron, nous sommes nettement au-dessus de la moyenne nationale et je m'en réjouis. Je me réjouis aussi du fait, qu'ici, le Front National, ne soit pas à la hauteur du niveau national. Ce que je souhaite désormais, c'est que nos élus politiques ne préparent pas la prochaine élection élection présidentielle, dans cinq ans. Il faut faire en sorte que le président de la République soit en capacité de réunir une majorité à l'Assemblée Nationale pour mettre en place sa politique. De grâce, que les égos et les ambitions personnelles ne prennent pas le pas sur les intérêts de la nation."

Nooruddine Muhammed, conseiller départemental : "Je suis soulagé que la raison l'emporte. Désormais on a un président jeune qui va peut-être nous influer de nouvelles idées. Je reste en attente de voir l'offre qui nous sera faîte d'ici les législatives. En tout cas, ce sont  de nouvelles perspectives politiques. La démocratie a parlé."

Etienne Glémot, maire du Lion-d'Angers : "On (Les Républicains) a bien contribué à la victoire. La victoire est claire et heureusement. Notre famille politique n'étant pas au second tour, dans l'adversité il fallait que le résultat se fasse. Aux législatives, il faudra un rassemblement autour du président, il faudra un contrat de majorité. Il ne faudra pas être dans une opposition stérile mais il faut que chacun aille aux légisatives avec ses valeurs."

Gérard Delaunay, maire de Candé : "Je suis tout a fait satisfait et très content, notamment de la participation des Candéens. C'est un vote républicain et un rejet contre l'extrême." 

Pierrick Esnault, maire de Pouancé : "Chez nous, c'est mieux que le niveau national. Mais Emmanuel Macron n'est pas élu si facilement que ça, c'est bien pour la démocratie et ça lui demandera de se remettre en cause. Je ne me félicite pas non plus du score de Mme Le Pen"

Retrouvez l'ensemble des résultats sur notre carte interactive.

0 commentaires

Envoyer un commentaire