Segré : à quoi ressemblera la future place de la République ?

17h08 - 06 mai 2017 - par D.A
Segré : à quoi ressemblera la future place de la République ?
La future place de la République en esquisse avec en violet l’espace entièrement réservé aux piétons.

La séance de conseil communal de la commune déléguée de Segré était ouverte au public mardi 2 mai dernier. Les élus avaient un avis important à rendre sur le choix d’esquisse de la future place de la République. On sait donc désormais à quoi ressemblera la future place.

C’est l’un des principaux chantiers du projet de revitalisation urbaine du centre-ville de Segré : la transformation de la place de la République. Aujourd’hui symbolisée par le rond-point de forme ovale, cette place sera entièrement refaite dans les prochains mois. En lien avec le bureau d’études Pragma, les élus ont choisi un avant-projet de cette future place lors de la séance du conseil communal de Segré.

Deux esquisses leur ont été présentées par Bruno Chauvin, maire délégué qui était accompagné de Julien Barbot du service développement économique à Segré-en-Anjou-bleu et qui travaille depuis deux ans sur ce projet.

Sur la première esquisse, celle qui a été retenue, l’accès aux véhicules sur le pont de la Verzée vers la rue David-d’Angers est maintenu. C’était la principale différence avec la seconde esquisse présentée et finalement rejetée. Sur cette dernière, le pont devenait un espace piéton en prolongement d’une grande place.

Avec ce nouveau plan, le nombre de places de stationnement est maintenu, voire augmenté. L’ensemble de la place sera limitée à 20 km/heure. L’accès en voiture se fait entre la rue Gambetta et la rue Lazare-Carnot et entre la rue Jules-Ferry et la rue David-d’Angers. «Un revêtement particulier permettra de faire ralentir les véhicules ». Le parking qui longe la Verzée est remodelé afin de créer une voie large de six mètres qui permettra aux véhicules de rejoindre la rue David-d’Angers dans un sens unique.

Terrasses et belvédère...

Autres grandes nouveautés de cette place, elle sera constituée de différents niveaux. En clair, la grande place (en violet) sera beaucoup plus haute que le pont au-dessus de la Verzée. « Cela permet de rendre accessible l’ensemble des bâtiments aux personnes à mobilité réduite », précise le maire délégué. Du côté du pont, un belvédère verra le jour aux abords du cours d’eau.

De l’autre côté, là où se trouvent actuellement les bars, de grandes terrasses, sur plusieurs niveaux, seront réalisées. L’ensemble de cette place sera végétalisé par de grandes jardinières et des arbres en fosse. « Il ne s’agit pas d’un projet pharaonique, prévient Bruno Chauvin. Nous avons surtout voulu faire une place qui maintienne le flux de circulation, une place de déambulation et aussi une place plus agréable. »

Abonnez-vous au journal Haut-Anjou
0 commentaires

Envoyer un commentaire